Quelles influences ont les hormones sur les cheveux ?

Les hormones ont un impact psychique et physique sur la vie des hommes et des femmes. Mais quand est-il de la santé de nos cheveux ? Découvrez quelles sont les causes et les effets de ce phénomène naturel dans cet article dédié.

 

Les hormones, l’une des causes principales de la perte des cheveux

Les hormones jouent un rôle important dans la croissance, la santé et la qualité des cheveux. Différentes hormones ont des effets variés sur les follicules pileux, qui sont les structures situées sous la surface de la peau responsables de la croissance des cheveux. Voici quelques-unes des principales influences hormonales sur les cheveux :

Hormones sexuelles

Œstrogènes : Ces hormones féminines favorisent la croissance des cheveux en prolongeant la phase de croissance du cycle capillaire. C'est pourquoi les femmes enceintes peuvent souvent avoir des cheveux plus épais et en meilleure santé. Androgènes : Les hormones masculines, comme la testostérone, peuvent être converties en dihydrotestostérone (DHT) dans le corps. La DHT peut avoir un impact négatif sur les follicules pileux chez certaines personnes génétiquement prédisposées, entraînant une réduction de la taille des follicules et des cheveux plus fins (alopécie androgénétique).

Hormones thyroïdiennes

Les hormones thyroïdiennes jouent un rôle crucial dans la régulation du métabolisme. Un déséquilibre thyroïdien, comme l'hypothyroïdie (production insuffisante d'hormones thyroïdiennes) ou l'hyperthyroïdie (production excessive d'hormones thyroïdiennes), peut entraîner des changements dans la texture, la croissance et la chute des cheveux.

Hormones de stress

En période de stress physique ou émotionnel, le corps libère des hormones telles que le cortisol. Une exposition prolongée au cortisol peut perturber le cycle capillaire normal, entraînant une augmentation de la chute des cheveux et parfois une diminution de la croissance.

Insuline et hormones de croissance

Ces hormones peuvent influencer la croissance et la santé des cheveux en contribuant à la régulation de la circulation sanguine vers le cuir chevelu et en favorisant la croissance cellulaire. Il est important de noter que la génétique joue également un rôle majeur dans la manière dont les hormones affectent les cheveux. Certaines personnes peuvent être génétiquement prédisposées à la calvitie ou à d'autres problèmes capillaires en raison de la manière dont leurs follicules pileux réagissent aux hormones.

La perte de cheveux d’origine hormonale chez la femme

cheveux

L’impact du cycle menstruel sur les cheveux

Le cycle menstruel peut influencer la perte de cheveux en raison des fluctuations hormonales qui se produisent naturellement chez les femmes tout au long de ce cycle. Les variations dans les niveaux d'hormones, en particulier les œstrogènes et la progestérone, peuvent avoir un impact sur la santé et la croissance des cheveux.

Voici comment le cycle menstruel peut affecter la perte de cheveux :

Phase folliculaire : La première moitié du cycle menstruel est appelée phase folliculaire. Pendant cette période, les niveaux d'œstrogènes augmentent progressivement. Les œstrogènes ont tendance à prolonger la phase de croissance des cheveux, ce qui peut donner l'apparence de cheveux plus épais et plus sains.

Ovulation : Au milieu du cycle menstruel, il y a une brève augmentation des niveaux de l'hormone lutéinisante (LH) qui déclenche l'ovulation. Cette phase peut également avoir un effet positif sur la santé des cheveux en raison de l'élévation des œstrogènes.

Phase lutéale : La deuxième moitié du cycle est appelée phase lutéale. Les niveaux d'œstrogènes diminuent légèrement et les niveaux de progestérone augmentent. Cette transition hormonale peut potentiellement conduire à une chute plus importante des cheveux en fin de cycle.

Menstruation : Si la fécondation n'a pas eu lieu, les niveaux d'œstrogènes et de progestérone chutent, entraînant le début des règles. Certaines femmes peuvent ressentir une augmentation de la perte de cheveux pendant cette période due aux fluctuations hormonales. Il est important de noter que toutes les femmes ne réagissent pas de la même manière aux fluctuations hormonales du cycle menstruel.

Certaines peuvent ne pas remarquer de changements significatifs dans leurs cheveux, tandis que d'autres peuvent remarquer une perte de cheveux plus importante à certaines phases du cycle.

Les effets de la grossesse sur les cheveux

grossesse

Pourquoi les femmes enceintes ont-elles de beaux cheveux ?

La grossesse peut avoir divers effets sur les cheveux en raison des changements hormonaux significatifs qui se produisent dans le corps d'une femme enceinte. Ces changements hormonaux peuvent entraîner des variations dans la texture, la densité et la croissance des cheveux.

Voici comment la grossesse peut influencer les cheveux :

Croissance accrue : Pendant la grossesse, de nombreuses femmes remarquent une augmentation de la croissance des cheveux. Cela est en grande partie dû à la hausse des niveaux d'œstrogènes, qui prolongent la phase de croissance des cheveux. En conséquence, de nombreuses femmes enceintes constatent que leurs cheveux deviennent plus épais et plus pleins.

Chute réduite : Les mêmes hormones qui favorisent la croissance des cheveux pendant la grossesse, en particulier les œstrogènes, ont tendance à réduire la phase de chute des cheveux. Cela signifie que moins de cheveux passent par la phase de repos et de chute normale, ce qui peut donner l'impression que les cheveux sont plus denses.

Changements de texture : Les changements hormonaux peuvent également influencer la texture des cheveux. Certaines femmes constatent que leurs cheveux deviennent plus épais, plus bouclés ou plus lisses pendant la grossesse.

Chute de cheveux en post-partum

Après l'accouchement, les niveaux d'œstrogènes chutent brusquement, entraînant souvent une phase de perte de cheveux accrue. Cela peut sembler alarmant pour certaines femmes, mais c'est en réalité un retour à la normale après la période de croissance augmentée pendant la grossesse. Cela s'appelle l'"effluvium télogène post-partum".

Parfois, à l’inverse, les femmes peuvent éprouver des "poussées" de cheveux, où une grande quantité de cheveux entre en phase de croissance en même temps. Cela peut se produire après l'accouchement ou pendant la période post-partum.

Ménopause et perte de cheveux

cheveux

Chute de cheveux en post-partum

La ménopause, qui marque la fin de la période de fertilité d'une femme, est associée à des changements hormonaux majeurs dans le corps. Ces changements hormonaux peuvent avoir un impact sur divers aspects de la santé, y compris la santé des cheveux.

Voici comment la ménopause peut influencer les cheveux :

Chute de cheveux : Pendant la ménopause, les niveaux d'œstrogènes et de progestérone diminuent considérablement. Cette diminution hormonale peut entraîner une sensibilité accrue à la dihydrotestostérone (DHT), ce qui peut contribuer à l'amincissement des cheveux et à une chute de cheveux accrue. Certaines femmes peuvent développer une forme d'alopécie appelée alopécie androgénétique féminine.

Amincissement des cheveux : En raison des changements hormonaux et de la réduction des niveaux d'œstrogènes, de nombreuses femmes peuvent constater que leurs cheveux deviennent plus fins et moins denses après la ménopause. Changements de texture : Certaines femmes peuvent également remarquer des changements dans la texture de leurs cheveux après la ménopause. Les cheveux peuvent devenir plus secs, plus fragiles et plus sujets aux frisottis.

Perte de brillance : Les cheveux peuvent également perdre de leur éclat et de leur brillance en raison des changements hormonaux et des modifications dans la production de sébum (l'huile naturelle produite par le cuir chevelu).

Croissance des cheveux indésirables : Les changements hormonaux de la ménopause peuvent également entraîner une augmentation de la croissance des poils indésirables sur le visage, le menton, la lèvre supérieure et d'autres parties du corps. Il est important de souligner que chaque femme réagit différemment à la ménopause et à ses effets sur les cheveux.

Certaines femmes peuvent connaître des changements minimes, tandis que d'autres peuvent rencontrer des problèmes plus prononcés.

Pour vous aider à limiter la perte de vos cheveux liée aux hormones, nous vous recommandons d’opter pour une cure de complément alimentaire et d’utiliser des soins (type sérum cheveux) favorisant la santé de vos cheveux. La cure anti-chute et anti-casse Hair Booster booste la croissance et renforce les cheveux.

Les ingrédients présents dans la cure cheveux Hair Booster ne montrent aucune contre-indication pour les femmes enceintes, en post-partum ou allaitantes. Cependant, nous n'avons pas réalisé à ce jour de tests sur nos formules dans leur globalité qui garantissent que nos soins soient 100% adaptés pour les femmes enceintes ou allaitantes. Nous vous invitons à consulter la liste INCI de nos soins et à consulter votre médecin traitant/gynécologue pour lui demander son avis en cas de doute.

← Article précédent Article suivant →

les cures Gaïamé

 

STICKS COLLAGÈNE ANTI-ÂGE

STICKS COLLAGÈNE ANTI-ÂGE

Complément alimentaire collagène, anti-âge, booste la synthèse naturelle de collagène

39,00 €
 

STICKS RELAX AND SLEEP

STICKS RELAX AND SLEEP

Complément alimentaire stress, sommeil, anxiété, humeur

39,00 €
 

CURE IN & OUT HAIR BOOSTER

CURE IN & OUT HAIR BOOSTER

Cure anti-chute, anti-casse et pousse cheveux. Redonne aux cheveux éclat et force

45,00 €
 

CURE IN & OUT HYDRASKIN

CURE IN & OUT HYDRASKIN

Cure de soins hydratants visage, booste la production de collagène et céramides

45,00 €

NOS DERNIERS ARTICLES

Beauté

Quelle routine adopter pour vos cheveux ? [2024]

Vous avez les cheveux ternes, en manque d'éclat et de brillance ou vous souffrez de chute de cheveux ? Vous avez du mal à les...

Plus
Beauté Nutrition

Nos astuces pour fortifier les cheveux [2024]

Avoir des cheveux forts et en bonne santé est un objectif partagé par beaucoup. Pourtant, divers facteurs peuvent affaiblir notre chevelure, la rendant fragile et...

Plus
Beauté Nutrition

Quelles sont les meilleures vitamines pour vos cheveux ? [2024]

Vous rêvez d’une chevelure parfaite ? Plusieurs micronutriments sont essentiels pour la bonne santé des cheveux : minéraux, acides aminés mais aussi les vitamines !...

Plus
Beauté Nutrition

Calvitie chez l'homme : quel traitement ? [2024]

La calvitie est un phénomène qui touche principalement les hommes. La chute des cheveux apparaît en moyenne entre 20 et 35 ans, mais peut débuter...

Plus
Beauté Nutrition

Top 10 astuces et produits pour faire pousser vos cheveux [2024]

La quête de cheveux longs et luxuriants est un désir partagé par de nombreuses personnes. Que ce soit pour un look glamour ou simplement pour...

Plus
Beauté Nutrition

Chute de cheveux : les causes et traitements [2024]

La chute de cheveux est un phénomène qui touche plus de 80% des hommes et approximativement 1 femme sur 2 au cours de leur vie....

Plus